Matière organique du sol transformé par les micro-organismes qui s’y trouvent. Il s’agit du mélange des débris végétaux en décomposition et de la matière minérale du sol. L’humus brut ou terre de bruyère est extrêmement acide et peut avoir un pH qui s’abaisse jusqu’à 3. Elle résulte de la décomposition lente des débris végétaux en milieu privé d’oxygène sur des roches très acides sous des climats trop froids ou trop secs. Elle forme une couche organique fibreuse, brune et noirâtre qui ne se mélange pas au sol minéral. La tourbe est une variété d’humus brut formée en milieu saturé d’eau en permanence. L’humus acide, dont le pH est inférieur à 5,5 se rencontre surtout sur les roches pauvres en calcaire et sous climats humides. Il résulte souvent de la décomposition des aiguilles des résineux. L’humus doux au pH voisin de 6 est l’humus brun forestier provenant principalement de la décomposition des débris de feuillus. Il est biologiquement actif et se décompose rapidement en milieu aéré. C’est le plus favorable à la nutrition des semis des feuillus.